Installation de chaudière à condensation Saunier DUVAL2

Installation d'une chaudière condensation SAUNIER DUVAL chez un client situé à Miramas :

  • Chaudière à condensation SAUNIER DUVAL type ISOMAX 25 KW
  • Dépose de l'ancienne de chaudière à ventouse
  • Etude thermique de dimensionnement
  • Remplacement par chaudière à ventouse à condensation
  • Installation et mise en service
  • Paramétrage selon les besoins du client

Installation de chaudière basse température CHAFFOTEAUX 2

Installation de chaudière basse température CHAFFOTEAUX à Marseille 1er arrondisssement :

  • Visite technique sur chantier à Marseille 1er arrondissement
  • Etude thermique de dimensionnement
  • Dépose de l'ancien système de chauffage : Chaudière ELM Leblanc
  • Rempacement à l'aide d'un kit de remplacement pour éviter les soudures et gagner du temps
  • Vente et installation d'une chaudière basse température CHAFFOTEAUX INOA
  • Mise en service offerte de la chaudière
  • Paramétrage selon les besoins du client

Pour bien choisir votre système de climatisation, misez sur un équipement au rendement optimal et aux performances certifiées. Selon le type de climatiseur choisi, il faudra faire un bilan pour déterminer la puissance nécessaire. Efficace pour refroidir, le climatiseur doit cependant être utilisé avec modération.

Chauffagiste à Marseille

 CHOISIR VOTRE CLIMATISEUR : RENDEMENT ET PERFORMANCES :

Un climatiseur est conçu pour refroidir l’air quand la température est trop élevée afin de garder le confort thermique d’un lieu. Pour faire le bon choix, misez sur un appareil performant et de qualité.
Premier critère de choix : le rendement lors des refroidissements. Ce dernier doit être optimal.
Pour être sûr de choisir le bon équipement, fiez-vous au coefficient de performance frigorifique : l’EER (Energy Efficiency Ratio).

Ce coefficient caractérise l'efficacité énergétique d’un équipement fonctionnant en mode froid ou rafraîchissement. Plus il est élevé, plus l’équipement aura un bon rendement et sera efficace.
Autre critère indispensable, la certification « Eurovent » qui vous garantit les performances affichées par le constructeur. Les produits retenus dans le cadre de l’attribution de labels, par exemple Promotélec, seront également un gage de qualité.


+ d'infos :
Quand vous pensez climatisation, ne pensez pas pour autant pompe à chaleur air-air. Ce système de PAC réversible possède un mode rafraîchissement mais n’est pas un système de climatisation à part entière car sa finalité première est de chauffer.

À BONNE PUISSANCE, BON CLIMATISEUR :

Pour déterminer la puissance nécessaire de votre climatiseur, un bilan énergétique doit être établi par un professionnel, climaticien ou frigoriste, qui prendra en compte certains éléments parmi lesquels :

- La surface de la pièce,
- le climat de votre région,
- l’exposition,
- les sources de chaleur,
- le nombre de personnes au sein du foyer,
- la qualité de l’isolation,
- le type de ventilation.

Lors de l’installation de votre climatiseur, le professionnel veillera à ce que l’appareil soit dimensionné pour maintenir la température intérieure (température de consigne) à 26°C le jour le plus chaud de l'été (26°C étant la température minimum légale autorisée pour la climatisation).

LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES DE CLIMATISATION :

Choisissez votre climatiseur en fonction de vos besoins. Voici quelques exemples de climatiseurs existant sur le marché :

- Pour un usage occasionnel, les climatiseurs « monoblocs » : Transportables facilement s’ils sont mobiles, les climatiseurs monoblocs s’installent rapidement. Ce sont les plus économiques, coûtant entre 300 et plus de 1 000 euros selon les prix pratiqués en magasin.

- Pour un usage régulier, les climatiseurs « split » ou « multi split » : Un bloc installé à l’extérieur est relié à un ou plusieurs « split » ou unités (selon les modèles) installés, eux, dans les pièces à refroidir. Le système est bien entendu plus élaboré et permet un refroidissement dans différents endroits du logement. Coté prix, les climatiseurs split débutent autour de 1 000 euros.

- Pour un usage régulier/occasionnel, dédié à un grand volume, les climatiseurs « split mobiles » : Ces climatiseurs réunissent les caractéristiques du climatiseur mobile et du climatiseur split. Ils coûtent entre 800 et plus de 1 300 euros selon les prix pratiqués en magasin.


+ d’infos :
Certains climatiseurs sont dotés d'une fonction "chauffage". On parle de climatisation « réversible ».
Destinés à refroidir, les climatiseurs auront des performances (COP) moindres que s’il s’agissait d’un système conçu pour chauffer.

CLIMATISATION : OPTIMISEZ SON USAGE :

Il faut déclencher votre système de climatisation en dernier recours, c’est-à-dire si les tentatives pour rafraîchir l’air ambiant de façon naturelle ont échoué. En effet, le fonctionnement du climatiseur génère des consommations d’énergie, d'où un usage devant être modéré. Depuis le 1er juillet 2007, le code de la construction et de l’habitation limite l’utilisation des systèmes de climatisation : « Dans les locaux dans lesquels est installé un système de refroidissement, celui-ci ne doit être mis ou maintenu en fonctionnement que lorsque la température intérieure des locaux dépasse 26 °C »* (d'où l'importance d'un bon dimensionnement au moment de l'installation).
Refroidissez uniquement les pièces indispensables, favorisez le plus possible les zones d’ombre et protégez vos pièces de l’ensoleillement, laissez l’air circuler pour ne pas surconsommer inutilement : aucun obstacle entre le climatiseur et le lieu à refroidir.
Optimisez l’usage d’un climatiseur passera aussi par un entretien régulier réalisé par un professionnel qualifié, frigoriste ou climaticien.

 

Prenez rendez-vous avec un artisan spécialiste en climatisation pour vous assurer d'un bon dépannage !

remplacement cumulus changement chauffe eau ballon eau chaude chaudiere chauffage chauffagiste marseille

"Vous envisagez de vous équiper d’un chauffe-eau ou de remplacer votre installation ? L’énergie tout compris vous explique quels sont les critères à prendre en compte au moment de choisir votre chauffe-eau, afin d’être bien équipé."

Pour être efficace, un chauffe-eau doit être adapté à vos besoins : ses caractéristiques techniques doivent ainsi correspondre à votre situation dans votre logement.

  • La capacité de l’installation est l’un des critères les plus importants au moment de choisir son chauffe-eau. En effet, un appareil sous-dimensionné entraîne une importante perte de confort au quotidien, tandis qu’un chauffe-eau trop grand consomme de l’énergie inutilement. Pour connaître la capacité idéale pour votre logement, référez-vous au nombre d’habitants de votre foyer et comptez environ 40 litres par jour et par personne.
  • L’emplacement du chauffe-eau : en fonction de la place dont vous disposez, il vous faudra choisir un type de chauffe-eau adapté. En effet, il existe des chauffe-eau verticaux, horizontaux, à installer sur un socle ou à fixer au mur.
  • Eau douce ou calcaire ? Enfin, la qualité de l’eau contenue dans le chauffe-eau doit également être prise en compte au moment de choisir un chauffe-eau. La cuve peut en effet être endommagée prématurément par une eau trop douce, tandis qu’une eau trop dure peut abîmer la résistance.

Il est primordial de choisir le type de chauffe-eau en fonction du prix, mais aussi de son mode de fonctionnement et de l’installation.

  • Chauffe-eau électrique : une solution simple et économique ! Le chauffe-eau électrique représente la solution la plus courante en raison de sa simplicité d’installation et de son prix d’achat peu élevé. Le principe de fonctionnement est simple : une résistance électrique chauffe l’eau contenue dans la cuve. Ce type de chauffe-eau est souvent disponible en modèle vertical ou horizontal. Comptez environ 300 à 400 € pour l’achat d’un chauffe-eau électrique.
  • Le confort au rendez-vous avec le chauffe-eau gaz ! Le chauffe-eau gaz se décline en plusieurs modèles, notamment en chauffe-eau d’appoint pour alimenter en eau chaude un point isolé. Légèrement plus coûteux à l’achat que le chauffe-eau électrique, le chauffe-eau gaz à accumulation offre la possibilité de profiter d’une importante quantité d’eau chaude à tout moment de la journée, ce qui est idéal pour une famille. Prévoyez un budget de 600 à 1 000 € en fonction des modèles.
  • Le chauffe-eau thermodynamique, des économies au quotidien ! Fonctionnant avec une pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique utilise l’énergie présente dans l’air. Bien qu’assez coûteux à l’achat - 2 500 € en moyenne pour un ballon de 300 litres - il permet de diviser la facture par trois.
  • Le chauffe-eau solaire, bon pour l’environnement et le porte-monnaie ! Dans le cas du chauffe-eau solaire, ce sont des panneaux solaires qui chauffent l’eau, qui est ensuite transmise au ballon. Là encore, le prix de l’installation est élevé (environ 6 000 à 7 000 €). Un investissement conséquent qui vous permettra de réaliser des économies sur votre facture allant jusqu’à 70 %.

Prenez rendez-vous avec un artisan spécialiste en climatisation pour vous assurer d'un bon dépannage !

Le prix du gaz augmente de 2,6% ce 1er décembre. Cette entrée dans l'hiver est un moment de forte activité pour les chauffagistes. Une équipe de France 3 est allée à leur rencontre.

Artisan Plombier Chauffagiste à Marseille

Première vague de froid, et premier rush pour les chauffagistes, complètement débordés. Ce jour-là, Laurent Rottigny en est à sa sixième intervention de la journée et comme chaque année, les clients s'y prennent à la dernière minute. "Je le fais là parce qu'il fait froid. Certes, je m'y prends un petit peu tard effectivement d'où l'attente, mais effectivement parce que c'est obligatoire et qu'il faut faire l'entretien de sa chaudière", confie un client à France 3.

Des journées chargées

Une chaudière qu'il faut tout à coup remettre en route avec des températures jusqu'à -4 degrés dans le centre de la France et jusqu'à -8 dans l'Est. Pour les livreurs de fioul, les journées sont également chargées. "On ne peut pas rester sans chauffage, je préfère me priver de manger que d'avoir froid", confie une cliente. Chez le livreur, les rendez-vous s'enchainent, car beaucoup ont attendu l'arrivée du froid. Et cette année, l'hiver pourrait couter cher avec la hausse du prix du pétrole.

Chauffagiste à Marseille 7ème : contactez nous !